ADR : Implantation de disques artificiels en cas de rétrécissement de la moelle épinière par des arêtes osseuses et par des hernies importantes.

Cela fait 7 ans que l’on pose des disques artificiels au niveau du rachis cervical. Le grand avantage des disques artificiels  est qu’ils préservent la mobilité ou même l’améliorent. Ainsi, les traumatismes sur les segments voisins qui provoquaient assez rapidement des problèmes à d’autres niveaux sont diminués. On trouve maintenant une grande variété de prothèses de disques sur le marché.

J’implante le PRODISC C de la firme SYNTHES qui, avec son design et sa structure modulaire, semble prometteur. L’intervention se fait à l’avant du cou, sur le côté gauche et sous anesthésie générale. Si nécessaire, on peut également traiter plus d’un segment. Des solutions personnalisées peuvent également être réalisées, en combinant prothèse et implant. Le séjour à l’hôpital dure en général 5 jours, le patient porte une minerve souple pendant 2 à 4 semaines. La mobilité totale revient au bout de 4 semaines environ, toutes les capacités au bout de 3 mois environ.

 

à gauche : Radiographie
du rachis cervical
avec prothèse entre
C4/5 et C5/6à droite : Représentation
schématique d’un disque
artificiel

links: Röntgenbild der Halswirbelsäule mit Prothese zwischen C4/5 und C5/6, rechts: Schematische Abbildung einer künstlichen Bandscheibe

 

Seite drucken


Comments are closed.