Discectomie cervicale antérieure et fusion (ACDF) : Exérèse du disque intervertébral et fusion

Cette méthode est utilisée depuis les années 1950 et fait partie des opérations de routine sur le rachis cervical. On a reconnu très tôt qu’au cours d’une opération, la moelle épinière sensible ne doit être touchée dans la mesure du possible. C’est pourquoi on a développé un accès par l’avant aux prolapsus de disques intervertébraux et aux rétrécissements osseux qui rétrécissent le canal médullaire et qui appuient sur la moelle épinière. Par une incision sur le côté gauche ou droit du cou, la colonne vertébrale est représentée de l’avant entre la thyroïde et la trachée d’une part et le faisceau de vaisseaux et de nerfs d’autre part.

Après identification du segment à traiter, des vis sont fixées dans le corps vertébral et le disque est progressivement retiré. Sous microscope, les prolapsus qui atteignant le canal médullaire ou les proliférations osseuses sont éliminés, ce qui élargit le canal médullaire lui-même ainsi que les canaux nerveux. Pour cela, on arrose doucement la vertèbre. Dans l’espace intersomatique, on doit alors introduire un support d’espace qui provoquera la fusion des deux vertèbres concernées. À l’origine, on travaillait avec des greffons osseux prélevés sur la crête iliaque. Aujourd’hui on utilise des cages en PEEK (polyethyletherketone), un type de plastique, mais les cages en métal sont également courantes. Ainsi, il n’est plus nécessaire de réaliser en plus un prélèvement osseux souvent douloureux sur l’os iliaque.

Au cours de l’évolution suivant la fusion, il peut se produire une dégénérescence du segment situé au-dessus ou au-dessous. Pour éviter ceci autant que possible, des opérations de maintien de la mobilité comme l’ADR ont été développées. L’opération est toujours réalisée sous anesthésie générale. Selon l’état, une minerve souple peut être prescrite pour les premiers jours ou semaines. Le patient peut généralement être déplacé dès le premier jour. L’hospitalisation dure environ 4 à 5 jours. Pendant quelques semaines, le patient doit éviter les mouvements brusques de la tête.

Bandscheibendeg. C4:5 und C5:6, Enge+Prolaps Bandscheibendeg. C4:5 und C5:6, Enge+Prolaps,2

La dégénérescence discale et le prolapsus de C4 / 5, C5 / 6 (flèches rouges)

cage HWS detail

PEEK-Cage

Seite drucken


Comments are closed.